Comment nous joindre

Communauté de communes du Pays d'Ornans
7 rue Edouard BASTIDE

25290 Ornans

Téléphone : 0381571633 0381571633

L'origine du projet et son évolution

 

 

Depuis plus de 40 ans, on parle d'un plan de circulation à Ornans... de multiples projets ont été élaborés mais de toutes les études réalisées, la construction d’une voie parallèle à la route principale qui traverse ORNANS, sur l’emprise de l’ancienne ligne de chemin de fer, avec deux ouvrages d’art est la solution la plus réaliste.

 Les objectifs pour la nouvelle voie urbaine :

  • Création d’une voie urbaine de transit
  • Voie urbaine avec une vitesse limitée à 50km/h
  • Intégration paysagère de la nouvelle voie urbaine,
  • Création de stationnements le long de cette nouvelle voie urbaine,
  • Minimiser les nuisances créées (bruit,…)

 

 

 Les objectifs pour le centre ville :

  • Renforcement de la sécurité des piétons et des deux roues,
  • Favoriser une circulation apaisée mais aussi inviter à la flânerie et aux emplettes,
  • Mise en valeur des usages locaux (commerces, musées, écoles, équipements publics)
  • Amélioration du cadre de vie
  • Mise en valeur du patrimoine bâti

 

 Les objectifs pour les liaisons centre ville/ voie urbaine :

  • Créer et aménager des liaisons piétonnes entre le centre ville et la nouvelle voie urbaine,

 

Une fois le tracé choisi, plusieurs options ont été étudiées pour la liaison du secteur de la Corvée au secteur de la Plante

Option 1 retenue

Avantages

Maintien des structures du viaduc et de la perception du patrimoine local

Pas besoin de protections acoustiques supplémentaires

Pas besoin de soutènement

 

Inconvénients

le début de la rue de la plante devient uniquement à vocation piétonnière à cause de l'encorbellement

3 maisons à démolir à cause du tablier en encorbellement.

Option 2

 Avantages

Création de deux ouvrages (franchissements de la rue du Stade et de la rue du Château)

à identité visuelle affirmée et à l’échelle de la typologie locale

 

 Inconvénients

Situation acoustique plus pénalisante compte tenu du profil en long,

Nécessité de réalisation de nouveaux murs de soutènement contigus à l’ouvrage de la rue du Stade (travaux et coûts induits).

Option 3

 Avantage

Incidences acoustiques très réduites aux abords de la rue du Château :

la rue du chateau en passage supérieur, alors que la future voie en passage inférieur

 Inconvénients

Pentes des voiries assez pénalisantes : 10% rue du Château et 15% aux abords de la rue de la Plante ou

7% si raccordement plus éloigné vers l’Est avec conséquences sur la géotechnique,

Soutènements importants,

Risque de déchaussement des constructions contigües,

Gestion du carrefour de la rue du Stade avec la circulation poids lourds.

Acoustique très défavorable au niveau des riverains rue des Martinets et rue du Stade.

Bilan de la concertation en phase préliminaire et validation de certaines options par la CCPO en novembre 2005

   1-Voie urbaine

  • Validation des différents aménagements rue de la Corvée pour la  création d’un parking
  • Sur les 3 scénarii proposés pour la liaison rue de la Corvée-rue de la Plante, seul le premier scénario est  retenu par les élus : Le viaduc de Mambouc est conservé et aménagé pour permettre la circulation à double sens et un pont sera construit sur la route du Château. Une proposition permettant de suivre le terrain naturel de la rue de la Corvée sans modifier le profil en long de la rue du Château  supprimerait le rechargement de la chaussée par rapport aux habitations riveraines,
  • Le principe d’un stationnement en épis  rue de la Plante est adopté, avec la construction de voies piétonnes de part et d’autre de la future chaussée accompagnées de plantations,
  • La liaison rue de la Plante et rue de la Fenotte reprend l’ancienne voie de chemin de fer enclavée entre deux parois rocheuses. La largeur de ce passage est comprise de falaise à falaise entre 5.50 et 6 mètres.

   2- Aménagements au centre ville

  • L’enjeu primordial est de sécuriser les piétons, tout en permettant l’accessibilité des automobilistes, nécessaire pour le développement commercial et touristique du centre ville,
  • Les différents profils proposés sont la construction de trottoirs de 1.50m le long des commerces, une largeur de chaussée d’environ 5 m avec l’implantation d’écluses lorsque l’emprise de la rue est insuffisante,
  • Les écluses permettent de maintenir les deux trottoirs à 1.50 m tout en conservant  une circulation à une voie.

Conditions de déplacement et analyse :

Le bilan de l’étude réalisée par le cabinet Transitec en 2002 a permis d’identifier des problèmes de circulations concentrés au centre-ville :

  • Des secteurs à très faible largeur de chaussée,
  • Une accessibilité à la rive gauche limitée à deux ponts,
  • Un trafic sur la rd 67 de l’ordre de 5 000 véh/jour,
  • Un trafic de transit faible en comparaison avec le trafic interne et d’échange,
  • Des places de stationnement pas toujours accessibles en voiture pour permettre l’ accès piéton au centre-ville.

 

 

Le trafic d’échange étant plus important que le trafic de transit, ce dernier ne constitue pas un enjeu majeur. Il s’agit davantage de faciliter l’accessibilité et les déplacements piétons au centre-ville.

Les principes généraux d'aménagement sont :

  • Mise en place d 'un double sens de circulation sur la nouvelle voie urbaine permettant le dédoublement des circulations et le report du transit simple en dehors de la ville
  • Capacité de report de l'ensemble des circulations (transit et liaisons locales) pendant les périodes de manifestations dans la ville
  • Capacité de report de l'ensemble des circulations (transit et liaisons locales) pendant les périodes d'inondations
  • Aménagement d'une réelle rue de ville, organisée par une voirie de 6 mètres de large avec trottoirs, stationnements, aménagements de sécurité
  • Les 2 roues auront une piste cyclabe induite par les rues du Stade, de la Plante, du Moulin et Fenotte

 

2006

 

Poursuite des études avec le cabinet de maitrise d'oeuvre PMM pour la réalisation de l'avant projet

Relevé topographique sur l' emprise du futur projet, inventaire des parcelles ou propriétés à acquerir

2007

Validation de l' avant projet sommaire du plan de circulation par les élus de la CCPO et de la ville d'Ornans

 

Phase de concertation :

Elle a pour but de prévenir les contentieux. En effet, permettre au public de formuler ses observations ou propositions, avant le début des travaux, contribue à améliorer le projet et donc à fédérer les riverains autour du projet.

 

Conformément aux articles R 300.1 et L 300.2 du code de l’urbanisme, une concertation est organisée en accord avec la communauté de communes du Pays d’Ornans.

 

Cette démarche de concertation préalable a été validée par le conseil municipal d’Ornans lors de sa séance du 5 juillet 2007

La concertation préalable s'est déroulée du 16 juillet 2007 au 30 septembre 2007

 

Pendant toute la période, des panneaux d’information définissant les principes d'aménagement envisagés ont été installés en mairie.

Un registre a été  mis à disposition à la mairie d'Ornans afin de recueillir les observations, remarques et propositions du public.

Pour ce faire, un plan général du projet et une notice explicative ont été joints au registre afin d’informer le public sur cette opération.

 

Enfin une réunion publique est venue compléter cette concertation préalable, elle a eu  lieu le vendredi 28 septembre 2007 à 20 h 30 au CAL.

Cette réunion avait  pour but la présentation du projet à la population en présence des conseillers municipaux, le recensement des observations des habitants, des associations locales et autres personnes concernées, notamment les représentants de la profession agricole.

Le bilan de cette concertation a permis de corriger ou améliorer certains détails du projet :

  • Ajout d'écrans visuels au niveau du passage supérieur du viaduc de Mambouc
  • Sécurisation rue de la Corvée à proximité de l' école Sainte Marie
  • Modification de circualtion dans certaines rues (rue du moulin, rue de la Garenne, rue de la Plante...)
  • Discussion sur acoustique, pistes cyclables...

Toutes ces remarques ont été prises en compte pour le projet de plan de circulation en phase travaux.

2008-2012

4 années pour mener de fronts plusieurs volets du dossier:

  • Acquisition des terrains nécessaires au projet  le long de la future voie sans aucune expropriation foncière.
  • Travaux de découpages parcellaires, plan de bornage et actes notariés
  • Etudes environnementales et projet loi sur l 'eau
  • Montage administratif pour trouver les partenaires financiers au projet : contacts et présentations du projet aux représentant de l 'état, région, département.
  • Echanges techniques entre maitre d'ouvrage, maitre d'oeuvre et département du Doubs afin que la future voie soit reclassée après sa construction en route départementale.

 

 

2013 - 2014

 

  • Etudes de sols complémentaires pour les ouvrages d'art
  • Montage des dossiers de consultations pour la réalisation de la Phase 1 ( pont cadre route du chateau et réaménagement du viaduc de Mambouc)
  • Démolition de deux maisons rue des Martinets ( Besson/Bourdin )
  • Elaboration des dossiers de demandes de subventions

 

2015

 

Le projet de plan de circualtion sera décomposé en 3 phases:

Phase 1 : ouvrages d'art rue du Chateau et de Mambouc (CCPO)

Phase 2 : nouvelle voie urbaine (CCPO)

Phase 3 : aménagement du centre ville (ville d'Ornans)

 

 

Début de la phase 1

 

Travaux de construction de l'ouvrage rue du Chateau

 

  • Tablier pour accueillir une circulation en double sens sur la partie supérieure
  • Passage inférieur en alternat avec trottoir
  • Hauteur de l' ouvrage 4.40m pour le passage des poids lourds
  • Rénovation des réseaux sous l'ouvrage

2016

 

Alors que les travaux de l' ouvrage rue du chateau sont achevés, la phase 1 se poursuit avec les travaux sur le viaduc de Mambouc.

-1 er semestre 2016 : études complémentaires et élaboration du dossier de consultation des entreprises

-2 ieme semestre : travaux sur ouvrage avec démolition de la maison de Madame BOUAOULI

 

Du coté adminsitratif, la CCPO continue ses demandes de subventions pour la phase 2

Le cabinet PMM, maitre d'oeuvre, redige le dossier de consultation pour la phase 2 c'est à dire la nouvelle voie urbaine afin de retenir un candidat pour l'automne

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Christophe Thiebaud